Perte des cheveux : quelles sont les différentes raisons ?

La santé avant tout

Perte des cheveux : quelles sont les différentes raisons ?

L’alopécie, un phénomène mieux connu sous le nom de “chute de cheveux”, touche principalement les hommes (même si certaines femmes en souffrent également). Cette pathologie se manifeste par la chute partielle ou totale de la chevelure. Quelles sont les causes de l’alopécie ? Poursuivez votre lecture pour en savoir davantage.

L’hérédité, la cause principale de la perte des cheveux

L’hérédité est la principale origine de l’alopécie (qui, dans ce cas, est appelée “alopécie androgénétique”). Ce type d’alopécie est causé par une hypersensibilité à la testostérone, ainsi qu’à l’enzyme 5 a-réductase. L’action combinée de ces deux molécules entraîne la sensibilisation des follicules pileux, causant une croissance accélérée du cheveu. Celui-ci tombe et ne repousse plus jamais. L’alopécie androgénétique est un phénomène très courant chez les hommes. Elle peut se manifester très tôt dans la vie, vers l’âge de 20 ans.

Les hormones peuvent causer la chute de cheveux

Lorsqu’elle est causée par les hormones, la perte de cheveux est qualifiée d’alopécie androgénique. Il s’agit plus particulièrement des hormones mâles qui fragilisent les follicules pileux. L’alopécie androgénique est constatée lorsque le taux d’hormones femelles diminue. La ménopause mais aussi un traitement contraceptif ou un accouchement peuvent être à l’origine de cette perte de cheveux.

Précisons également que le stress peut entraîner la chute des cheveux, notamment en raison de la production d’hormones mâles par les glandes surrénales. Le stress du quotidien impacte la santé de la chevelure sur le long terme, alors qu’un stress intense et brutal peut entraîner la perte des cheveux pendant plusieurs mois.

La pelade, une maladie à l’origine de la chute de cheveux

La pelade est une maladie auto-immune qui peut toucher les hommes, comme les femmes. Si ce phénomène est encore mal connu, il est toutefois possible d’affirmer que le stress peut en être à l’origine. Cette pathologie intervient généralement sans prévenir et se manifeste par l’apparition de plaques au niveau du crâne. Les follicules touchés tombent et ne repoussent plus. Rendez-vous ici pour tout savoir sur la pelade.

La chimiothérapie peut causer la perte des cheveux

Sachez que toutes les personnes suivant un traitement de chimiothérapie ne subissent pas de perte de cheveux. En effet, ce phénomène ne se déclenche pas automatiquement et dépend également du protocole mis en place par l’équipe médicale, ainsi que de la sensibilité des patients. En outre, à l’issue du traitement de chimiothérapie, il faudra attendre un mois seulement avant que les cheveux ne se remettent à pousser. Ils reprennent alors une croissance normale.

L’alopécie causée par des carences alimentaires

Comme vous le savez certainement, l’alimentation possède un impact considérable sur la santé de la chevelure. Aussi, un régime non approprié peut entraîner la chute des cheveux, notamment une alimentation pauvre en fer. En cas de carences, le sang n’est pas suffisamment oxygéné, ce qui entraîne une baisse de la qualité du cheveu. Celui-ci devient terne, il perd de son éclat et se casse. De ce fait, si vous perdez vos cheveux, il serait intéressant de réaliser une prise de sang pour vous assurer que vous ne souffrez d’aucune carence.

Mais alors, quelles sont les solutions anti chute de cheveux pour lutter contre l’alopécie ? On vous répond.

Quelles sont les solutions pour lutter contre l’alopécie ?

Comme nous venons de le voir, certaines alopécies sont causées par des carences, le stress ou un bouleversement hormonal. Dans ce cas, pour retrouver une chevelure en pleine santé, il convient de traiter l’origine de la chute de cheveux : en adoptant une meilleure alimentation, en optant pour un traitement hormonal ou en apprenant à gérer le stress. En revanche, lorsque l’alopécie est de nature androgénétique, seule la greffe de cheveux peut apporter une réelle solution.